Piaggio MP3 : la grisante illusion sécuritaire

Une semaine avant Noël, en sortant du travail et rentrant chez moi, j’ai eu un accident. Pas grave mais relativement significatif pour ma moto, une ER-6n à cette époque, puisque après expertise, la facture des réparations avoisine les 2000 €. Quant à moi, et c’est heureux, je suis resté debout, j’ai simplement eu mal au bas du dos pendant trois jours, suite à une contracture arrivée au moment du choc et lorsque je cherchais à garder l’équilibre.

C’était le troisième incident en 24’000 km à sillonner Paris. Trois accrochages avec un seul et même engin : le Piaggio MP3.

Je veux bien croire en la coïncidence. Trois fois qu’on me rentre dedans car on « n’a pas pu s’arrêter ». Je veux bien croire en la malchance… Mais tout de même. A bien observer cet engin qui séduit de plus en plus, avec ses trois roues et son gros moteur, je crois qu’on est en droit de s’interroger sur cette machine et sur ceux qui la conduisent : est-ce vraiment la panacée sécuritaire que les concessionnaires Piaggio nous vantent ?

L’accident

Alors que je m’arrêtais pour laisser passer des piétons sur le passage clouté de la bretelle d’accès à la Voie George Pompidou sur les Champs-Elysées, un MP3 m’est rentré dedans quelques secondes plus tard. Il arrivait vite et ne m’a pas vu à temps. A noter qu’il n’avait pas vu non plus le passage piéton, les piétons et le panneau triangle de danger signalant le passage clouté (qui pourtant est lumineux clignotant !).

Situation schématique de l’accident (document envoyé à mon assureur)

Sous la surprise du choc, j’ai échappé ma moto, qui a été projetée vers l’avant. Elle est lourdement tombée sur son flanc droit, tordant la pédale de frein arrière, ce qui a abîmé le pot d’échappement (impact), les rétroviseurs avants droits sont griffés, les bouts de poignées rayés, etc…

Comme je le dis plus haut, la facture des réparations s’élève à presque 2000  €.

Évidemment, compte-tenu des circonstances, le conducteur du Piaggio MP3 est 100% en tort, l’assurance prend intégralement en charge les réparations de ma moto.

Cet accident se termine plutôt bien, mais j’ai eu peur. Car mon ER-6n a été projetée vers l’avant et aurait donc pu percuter des piétons qui traversaient tranquillement. J’aurais pu tomber par terre et me faire mal ou aller sur une voiture (il y a deux voies de circulation). Heureusement, rien de tout cela ne s’est produit.

Le Piaggio MP3

Ce scooter est apparu en 2006, fruit d’une innovation majeure chez Piaggio. Il a débarqué sur le marché comme un ovni, mais a très rapidement connu un succès certain, notamment depuis 2008 où il exploite la « faille » législative qui défini ce qu’est un « tricyle à moteur » : l’écartement des roues avant supérieur à 46 cm, la pédale de frein au plancher, les fameux clignotants extérieurs (vous savez, ceux qui finissent toujours par pendouiller…).

Voici ce que sont, à l’origine, les tricyles à moteur :

L’idée de Piaggio a été excellente. D’autant qu’à l’origine équipé d’un moteur de seulement 125 cm3, la dernière évolution du modèle propose un gros monocylindre de 500 cm3 (bridé à 34 CV).

MP3 Sport : il est équipé d’un moteur 500cm3

Commercialement c’est extrêmement habile car cela ouvre aux usagers l’opportunité de puissances normalement uniquement accessibles qu’avec le permis A.

La formule magique du MP3 :

1 MP3 = prix et puissance d'un scooter 400 cm3 + prix du Permis A - Fatigue du Permis A

Pour peu qu’on l’achète d’occasion, la formule devient…

1 MP3 = prix et puissance d'un scooter 400 cm3 - Fatigue du Permis A

Ultra-tentant !!!

A l’usage

Avant de me décider à passer le Permis moto, j’ai traversé une période de fortes hésitations : je possédais un scooter Yamaha XMAX 125cm3, 14 CV, et je cherchais par tous les moyens comment accéder à des puissances supérieures. J’ai failli acheter un MP3 400.

Je l’ai essayé, à l’époque, via le concessionnaire Piaggio du coin de la rue. Je me souviens très bien de trois choses : le confort de roulage, c’était agréable ; les reprises grisantes pour moi qui ne connaissais que les 125 ; et aussi, la lourdeur de l’engin avec son freinage moyen.

Je me rappelle parfaitement la facilité avec laquelle je prenais de la vitesse via des accélérations fortes. Je comprends donc parfaitement le succès du Piaggio MP3, et si j’étais Mr Peugeot ou Mr Yamaha, je râlerais d’avoir raté une telle opportunité commerciale et industrielle.

Réflexions

Ce qui est étonnant dans cette histoire, c’est la facilité avec laquelle on accède à la puissance sans permis spécifique, simplement avec le permis voiture (certes, de plus de 2 ans et avec 7 petites heures de formation…).

Extrait du site web de Piaggio (lien original) :

MP3-siteweb

Copier-coller du texte dans l’encadré :

Le MP3 SPORT LT 500 bénéficie de toutes les innovations techniques de la gamme MP3 Touring, mais il se distingue par ses finitions inspirées du Racing, comme les repose-pieds en aluminium, les coutures argentées de la nouvelle sellerie, et les rétroviseurs aux lignes aérodynamiques.
Habillé d’une teinte exclusive Gris Titanium Mat, cette version se chausse de jantes d’un noir profond tout comme les poignées passager, la protection d’échappement et l’intérieur du groupe optique avant. L’ensemble procure un caractère sportif au véhicule et fait du MP3 SPORT LT 500 le plus racé de la gamme.
Le MP3 SPORT LT 500 a été développé pour répondre aux exigences des conducteurs à la recherche d’un maximum de performances sans renoncer à l’élégance, au confort, et avant tout à la sécurité active du MP3.
Équipé d’un puissant moteur 500 cm3 à double allumage, le MP3 SPORT LT 500 propose les meilleures prestations de sa catégorie, accessibles avec un simple permis auto.
En matière de sécurité, le MP3 SPORT LT 500 est une référence. Il offre une grande stabilité de conduite avec ses deux roues avant et sa roue arrière de 14 pouces. Le grand pare-brise et la calandre inspirée du design automobile offrent une véritable surface de protection au pilote.

Je le dis comme je le pense : ce texte me choque. Il y a un véritable amalgame dans la rhétorique : par le vocabulaire employé et la tournure des phrases, on fait totalement oublier au consommateur potentiel que le MP3 est avant tout un scooter, c’est à dire un deux-roues !!!

A lire et relire le texte, on ne peut qu’être séduit par ces prestations « sportives », avec son « puissant moteur à double allumage » et ses protections de type « automobile ». C’est oublier un peu vite que le MP3 n’a pas de carrosserie, ni d’airbag, ni de ceintures de sécurité !!

Cela fait froid dans le dos, sachant que le MP3 peut croiser à 146Km/h réels.

On peut se poser la question de la valeur du Permis A ?! Suffit-il de rajouter une roue à l’avant d’une Z pour en faire un engin mettable entre toutes les mains ? Suffit-il de rajouter une roue à l’avant pour s’affranchir des techniques de bases de pilotage d’un deux-roues : freinage d’urgence, slalom, contre-braquage… ?

Non évidemment. Dans tout cela, la loi verrouille la puissance de l’engin à 34 Cv, c’est heureux, mais cela reste tout de même plus de 2x supérieur aux 125 cm3 (15Cv), pour une cylindrée multipliée par 4 (500 cm3) !!!

Cette facilité d’accès à la puissance, l’offre en occasion désormais abondante pour un tarif très accessible, et le discours beaucoup trop rassurant sur la sécurité… mettent cet engin entre des mains bien peu raisonnables et/ou crédules je le crains !

C’est un comble, à moto je suis désormais inquiet et méfiant de ces scooters. Je vois des écarts au Code de la route très fréquemment par des possesseurs de MP3 : dépassement très dangereux, remontées de files rapides, non-respect des distances de sécurité… je ne suis pas en train de dire que les motards et moi-même sommes exemplaires, loin de là, mais le MP3 semble être de plus en plus piloté par des personnes qui n’ont tout simplement pas conscience qu’ils sont au guidon d’un deux-roues, qui s’avère être lourd et puissant de surcroît, et donc particulièrement dangereux pour eux et pour les autres. Il faut raison retrouver !

25 commentaires

  1. Franck

    Merci pour ce retour d’expérience interessant. Quelques remarques complémentaires:

    Le MP3 est un scoot TRES lourd à manier.
    Le problème ce sont les conducteurs de voiture qui pensent pouvoir tout faire avec un MP3 (ou autres engins d’ailleurs)
    Le respect du code de la route devient plus qu’une illusion à Paris: « Comment pouvez vous laisser traverser des piétons qui retardent…? » (Ironique bien sûr)

    Il faut revenir à la formation et surtout à la formation continue des conducteurs avec des rappels bien utiles et des exercices. Cela coûte bien sûr mais combien coûtent les accidents et les vies perdues?

  2. Milan G

    Je suis tout a fait d’accord. Un ami a mes parents est décédé cet été Biarritz (ou j’habite). Il avait pas de permis et il avait un MP3 500cc. C’était un père de famille avec 2 enfants, 50 ans. Et pourtant il a voulu faire une route dangereuse. Dans un virage, il n’a pas tourné assez et il a percuté une caravane. Il est mort sur le coup. Je trouve que c’est une honte qu’ils autorisent des gens qui ne savent pas conduire, prendre le guidon d’un scoot de 34 cheveaux. Ils ne savent pas tourner, ont de mauvais reflex et en plus ils roulent tous très vite.

    • Spati

      Bonjour à vous tous et toutes,
      je roule en Mp3 125 cc. Quand j’ai débuté avec ce scoot, j’étais plus que novice en 2RM. Je pensais que cela serait plus facile. Il s’est avéré, que ce scoot est très lourd pour les manoeuvres au ralenti et à l’arrêt. N’étant pas plus jeune et pas encore vieille ( à mon goût ), j’ai décidé de passer le permis A ( loupé pour 1/2 seconde, avec 2 A aux épreuves précédentes. Voilà une autre abération grave !!!. Je n’ai pas dis mon dernier mot).
      Il est vrai que je suis venue au A, par un soucis de sécurité, car je trouve toujours abérant de mettre en circulation des cylindrées si puissantes pour des novices de 2RM. Un 2/3RM ne se conduit pas comme une voiture.

      Cette histoire malheureuse, Milan, je la connais car j’habite sur la côte basque. En effet, cette route est très dangeureuse ( corniche entre socoa et hendaye), tu oublies simplement de dire, que 2 ou 3 emaines avant un motard de 35/40 ans, s’est tué au même endroit, avec une moto de grosses cylindrées tout juste acheté.
      Ici, tout le monde connait la dangerosité de cette route.
      Je pense que le débat n’est pas de savoir, si le MP3 est plus dangereux avec ou sans permis A, mais le manque de respect, de civilité et de bon sens, car que l’on soit en 2/3 ou 4 RM, nous avons dans les mains un outil qui peut tuer son voisin ou nous même.

      😉

      • Thomas

        Bonjour Spati,
        Merci pour ton comm très intéressant. Allez, retente le A, 1/2 secondes ce n’est rien du tout, c’est vrai que c’est rageant d’être recalé pour ça, mais c’est ainsi !! Quant au MP3, tu l’auras compris, je ne critique pas l’engin, je critique la bienséance des concessionnaires et de Piaggio qui argumentent (pour vendre) sur la sécurité de l’engin. Le problème c’est qu’aujourd’hui c’est très profondément ancré dans la tête des gens : le MP3 est un engin qui protège.

  3. mp3

    Perso je roule en mp3 dans Paris

    Je trouve que c’est une honte d’autoriser des gens qui ne savent pas conduire de prendre le guidon d’une mob de 100 cv.
    C’est bien plus dangeureux qu’un gars qui ne sait pas conduire sur un scoot de 250 kg et 34 cv.

    Le nombre de mecs intelligents qui me doublent sur la BU ou qui forcent le passage au feu, avec des motos GT ou sportives est impressionnant : un scoot ça se traine, le gars ne sait pas conduire, c’est un âne .

    Y’a des conducteurs lobotomisés et les autres; et ça n’a pas grand chose à voir avec l’engin sur ou dans lequel il circule

    • Thomas

      Bonjour,
      Tout à fait d’accord avec toi, des cons y’en a partout et sur tous les engins en circulation !
      D’ailleurs, je ne critique pas le MP3 en tant que tel, ce n’est pas en soi un mauvais engin, ma crainte est plutôt de voir qu’il y a des inconscients à son guidon rassurés et réconfortés par le discours de Piaggio sur la prétendue super sécurité…

  4. mp3

    J’ai bien compris !!
    Il y en a qui sont passés direct de la BaR au mp3 400 (le 500, plus récent, oblige à la formation)

    Mais je trouve que le complexe très net de supériorité dû au « A » fait qu’il y a des inconscients qui rassurés et réconfortés au guidon de leur mob par le fait qu’ils aient le permis; conduisent n’importe comment.

    Ton expérience très malheureuse avec les conducteurs de mp3, n’ai; je pense pas représentative (env. 10 000 vente /an; je crois).

    Je constate tous les jours, quand je roule en scoot; le niveau de débilité profonde et de manque de respect de nombre de motards.
    Qui s’évanouit comme par magie (pour le manque de respect) quand je suis sur une moto !

  5. mp3

    Mouais,

    Je vois plus de scootards rouler quand il fait mauvais; que de motards.
    Je pense donc que les derniers pourraient utiliser le 2e neurone qu’ils ont peu être; quand il pense/parle des gars en scoot 😉

    J’ai quelques potes qui ont les 2 (faut dire que les customs dans les embouteillages Parisiens…..) et ils disent tous la même chose.

    Pour terminer sur le mp3, lorsque j’ai voulu assurer le mien; j’ai été très surpris par le tarif (en bien). C’est donc que l’accidentologie n’est pas élevée. Mais ça va surement changer avec les 2 mains; qui ne seront plus conduit par des quadra/quiqua père de famille.

    De plus, les tricycles va falloir s’habituer; à priori chez les contructerus c’est la course à l’armement (donc à la puissance)…

  6. Pasisur

    Bonjour,
    je ne sais pas comment est paris en MP3, mais je sais que Lyon (j’habite Caluire et bientôt plus loin) est devenu une ville dangereuse pour tous les véhicules (je suis cycliste).
    La ville s’agrandit, s’élargit et tant pis pour les piétons (j’ai 3 enfants en bas âge) j’ai peur pour eux pour moi.
    A Lyon, il n’y a pas que le tunnel de Fourvière.
    Pour les acharnés de la « route du soleil ».
    Eh ! les individualistes que nous sommes (allez, soyez francs).
    A quand le covoiturage ou tout autre moyen de transport.
    J’envisage d’acheter d’occasion un MP3.
    Pour faciliter mes déplacements (trajet A/R maison-travail).
    Et certainement pas pour rouler comme un malade…
    Merci Thomas pour cette page web.
    BOUM et BOUM.

  7. Guillaume

    Bonjour,
    Je roule en MP3 en région parisienne depuis maintenant 10 mois. Je n’ai pas de permis A et je ne faisais pas de 125 avant. Je suppose que je fais donc partie de ceux qui sont visés par ce post.
    Je suis arrivé au MP3 par obligation, 3 a 4 h de transport par jour ce n’est pas vivable. Avec le MP3, le temps de trajet passe à 2h.
    Maintenant c’est vrai que le MP3 est lourd, difficile à maitriser pour quelqu’un qui n’a jamais fais de deux roues.
    Néanmoins, il m’a évité la chute deux fois, une fois sur une plaque de métal mouillée tombée par terre dans un virage et une autre fois avec du gazoil dans un rond point.
    Donc l’aspect sécuritaire est quand même là. Maintenant la maitrise de la bête merite un peu de prudence et j’avoue m’être fait peur quelques fois. Ceci étant dit, les « vrais » motards n’aident pas beaucoup en doublant par la droite la gauche et en faisant bien sentir que l’on n’est pas les bienvenus, c’est parfois assez dangereux.
    C’est dommage.

    • Thomas

      Oui, quand j’étais à scooter, des motards me doublaient « méchamment » par la droite. Je connais la sensation (désagréable) que cela procure.
      J’en suis désolé… :-(

  8. sly

    Il ne faut pas trouver d’excuse, le problème ne vient jamais de la machine mais du conducteur !!!!!
    Si on adapte sa vitesse, y a pas de raison de se planter. J’entend ca et la qu’il faut l’abs sur un scooter, je ne l’ai pas et je roule depuis 10 ans en 125 et je n’ai jamais ressenti le besoin de l’ABS…J’ADAPTE MA VITESSE, c’est plus simple et moins cher mais ca ne veut pas dire que je roule comme un papy :-) . Il faut comprendre que le fait de faire un exces vous fait gagner tout au plus 1 min sur votre trajet !!! ohhh la belle affaire….

    • La mouche

      Sly : « Il faut comprendre que le fait de faire un excès vous fait gagner tout au plus 1 min sur votre trajet !!! … »
      J’ajoute, une photo réussie (des fois), une prune, des points et/ou le permis en moins (qu’elle qu’en soit la catégorie …), des frais d’enlèvements et de garde en fourrière, des rhumatismes au genou ou la hanche droite … mais çà c’était avant … la PIAGGIO M 500 … Youppiiiiiiiiii

  9. arnaud

    Bonjour,
    Merci pour ces avertissements sur le mp3 :)
    Je pense acheter le nouveau mp3 500 ABS qui va sortir.
    J’ai déjà huit ans de 125 dans Paris. Jamais de collision mais je me suis vautré tout seul plusieurs fois (1x verglas, 1x gasoil, et 2x vélib évités de justesse mais moi par terre et eux rien compris ! )

    Enfin, le problème du 125 c’est surtout son manque de reprise, surtout à deux (ce qui est souvent le cas pour moi) c’est pourquoi je veux monter en puissance sans passez le permis A. Et tant qu’à faire autant prendre un 500 bien équipé.
    Donc j’imagine (dites-moi si je me trompe :) ) que la différence avec mon scoot 125 sera principalement une bonne reprise, ABS, moins de risques de glissades/vautres par freinage/évitement brusque, et confort pour le passager, rangement selle…
    La vitesse je m’en fiche, je fais du Paris intra-muros 95% du temps et je respecte les limitations autant que possible.

    Ma question : Donc habitué du scooter 125, j’ai jamais conduit de 500… dois-je m’attendre à une si grosse différence ?? parce que ça a l’air 😀
    Des « pièges à éviter » avec ce genre d’engin ? (freinage je sais mais j’ose imaginer que l’ABS fera son effet tout de même),
    Merci !

    • jean marc

      a paris intra-muros a 95 % ce n’est pas la peine de rouler en 500 MP3, un 125 c’est juste suffisant pour rouler en manœuvrant plus facilement se sentir plus léger , un gain de temps sans allez plus vite c’est limite a 50 doc , un 500 c’est bien si vous faites de la route a 90% pour dépasser en toute sécurité et pour plus de confort et peu de ville , je dis cela par expérience ……

    • akkouche

      J’ai moi aussi commencé par la 125, profitant de l’équivalence, j’étais étudiant et n’avais pas les moyens de me payer une voiture, j’ai vite pris goût au 2 roues, j’ai commencé par un scoot puis je suis vite passé à la moto, il faut dire qu’à l’époque les scoots étaient équipés de roues de trotinettes peu rassurantes, sous la pluie ça bloquait facilement et à l' »époque (1998), le marché moto était essentiellement composée de 2 temps facilement débridable qui tapaient le 150 (voire plus, ma suzuki rg 125 gamma tapait le 170!). J’ai toujours été prudent et respectueux des autres, dès qu’un 2 roues surgissait dans mes rétros sur le périph, je me rangeais pour le laisser passer. Aujourd’hui, je roule avec une « vraie » moto. Il est vrai que les motards manifestent un certain mépris pour les 125 ou assimilés en ne se rangeant pas sur le périf parisien pour les laisser passer lorsque ceux ci vont plus vite qu’eux, j’en parle en connaissance de cause pour avoir rouler sur un Peugeot Satelis 500 en tous points semblable au 125 extérieurement. Quant à moi, si un type va plus vite que moi, je me range si je le peux. La route appartient à tout le monde. Maintenant, je trouve dangereux d’autoriser des types sans expérience à rouler sur un MP3. L’engin n’est pas en cause, simplement, on retrouve à son guidon d’anciens automobilistes qui avaient déjà un comportement en voiture et qui trouvent dans cet engin un exutoire à leur envie de s’imposer sur la route. Perso, j’estime que la plupart des conducteurs de 125 ont un comportement irresponsable, en ville je roule à 50, je ralentis à toutes les intersections ainsi qu’aux feux verts, car on n’est jamais à l’abri d’un vélib ou d’un vélo qui ignore la signalisation. Bilan, en 15 ans et plus de 400000 kms : 1 accident, alors que je freinais à l’orange et qu’un MP3 pensant que j’allais passer n’a pas freiner à temps et m’a percuter tout en m’accusant d’avoir freiné trop brusquement!!! et une chute sur une plaque de gas oil. En 2 roues, tomber c’est risqueé de se blesser grièvement, quand je vois Arnaud dire qu’il est tombé 4 fois mais jamais de sa faute, je lui répnds qu’à 2 roues on est toujours fautif, je suis tombé une fois sur une plaque de gas oil avec une BMW K1200GT et c’était de ma faute, j’ai la pris la courbe plein angle et je n’ai pas pu corriger ma trajectoire et ai rouler sur cette miniscule flaque, j’ai compris que sur route one ne pouvait pas rouler comme sur circuit. Je fais environ 25000 kms par an et depuis 2006 pas une gamelle, pas une peur, rien. Pas plus de 50 en ville (sauf sur le périf où il m’arrive de me lâcher, Pte de Montreuil – Courbevoie en 11 mns!) et surtout je m’attends toujours au pire des autres conducteurs, dis toi bien Arnuad que si tu en es à 4 chutes en 10 ans c’est que tu es en sursis et que ta conduite n’est pas adapté.

    • luc

      Slt
      prend toi plutôt un piaggio yourban 300
      Plus léger, plus vif car le 500 est trop gros trop lourd pour la ville et surtout tu consommera moins et l’assurance te coûtera moins cher

  10. akkouche

    Maintenant, je conseillerai à tous les utilisateurs de 125 de faire comme moi et de passer le permis, c’est bien plus économique que de rouler en 125. On trouve de bonnes occases en grosse cylindrée pour le prix d’une 125 neuve avec une partie cycle et un freinage autrement plus sûr que sur un scoot 125, j’ai conduit récemment un scoot 125 et perso je n’étais pas rassuré. Je pensais savoir conduire et en passant le permis A j’ai compris que j’avais pris plein de mauvaises habitudes. Quand j’entends qu’une personne me dit qu’elle a raté le permis pour une 1/2 seconde, je lui réponds que j’arrivais à faire le rapide en 17 secondes et qu’on demande un temps compris entre 19 et 22 secondes. Je ne suis pas un pilote, simplement, si tu n’es pas dans les temps c’est que ton moniteur est mauvais et ne t’a pas expliqué la technique du contrebraquage, en clair, à 2 roues, passé les 20km/h si tu veux aller à droite tu pousses sur le guidon droit, technique que la plupart des conducteurs de 125 ne connaissent pas. Perso, l’aprentissage de la conduite moto et des techniques d’évitement m’a permis d’éviter un gros carton dans Paris car j’ai par réflexe utilisé cette technique que j’ai apprise lors de ma formation afin d’éviter une voiture qui m’avait refuser la priorité. La question, que je me pose, c’est pouquoi ne pas vouloir passer le permis A? Un MP3 500 neuf coûte 10000 euros, le prix d’une 1000. Est ce un manque de temps ou bien la crainte de ne pas l’avoir? Le taux de réussite au permis A dépasse les 90% et doit être proche des 100% pour ceux qui comme moi ont une expérience 125. Dites vous bien que si vous le ratez, c’est que votre conduite est dangereuse avant tout pour vous.

  11. Marc

    Bonjour,

    Je suis conducteur de 2 et 3 roues depuis 12/13 ans : 2 scooters 125 et un MP3 LT 250, sans permis A.
    J’avais commencé à passer mon permis A mais par manque de temps et de disponibilité du circuit rapide, j’ai laissé tombé. J’avais quand même 20 heures de cours pratiques au compteur. Je n’ai pas retenté de passer le permis A depuis car après plus de 12 ans de conduite quotidienne, 100 000 kms Paris et région parisienne, je ne pense pas que le permis A m’apporte beaucoup, surtout pour conduire un scooter automatique. Passer les vitesses m’ennuie, en deux roues comme en voiture : je resterai donc boîte auto.

    Je ne pense pas qu’il faut, à partir d’un cas (certes une drôle de série avec 3 accrochages, de quoi se poser la question effetivement), tirer de conclusions générales. Pour ma part, lorsque je suis em…dé par un 2 roues, ce peut être un scooter, une moto, un 125, un gros cube… Je dirais que le « look » (et souvent une certaine puissance associée) du véhicule est un indicateur que je prends en considération : engin type « sport » – scooter ou moto – plus agressifs et moins respectueux du code que les engins moins « lookés ». Les MP3 500 version « sport » peinture mate, les T-MAX (surtout) et les motos « sportives sans leur pot d’origine qui font vroum vroum » se distinguent plus souvent par une conduite peu agréable, stressante pour les autres, voire dangereuse , que les autres « deux-roues », y compris le MP3 en version classique. Il y a bien sûr plein d’exceptions, je parle d’un ressenti personnel général.

    Les statistiques d’assurances indiquent toujours proportionnellement un plus grand nombre d’accidents graves et de tués avec les motos (« gros cubes ») qu’avec les scooters, notamment ceux à trois roues qui sont plutôt – et surprenamment – moins accidentogènes que les autres deux roues, malgré leur puissance confiée à des non expérimentés en général. Je ne sais toutefois pas si l’arrivée des 500 cm3 (40 CV) a changé cette tendance. Il semblerait que les raisons ne soient pas tant liées au type de machine mais aux lieux (2 tiers des accidents mortels sont en rase campagne) et probablement à des tentations de vitesse excessive (près de 40% n’impliquent pas de tiers), donc plutôt fréquentés par des motos, quelques gros scooters deux roues (le scooter 125 ou le MP3 restent avant tout des engins urbains, « parisiens »).

    Reste que le MP3 semble particulièrement sous représenté dans les accidents. Les cotisations d’assurance en témoignent et je pense qu’il est inutile de préciser que les assureurs n’ont pas pour principe de faire des cadeaux.
    Hormis peut-être les MP3 version sport de plus en plus prisés par des « djeunes » impatients, les conducteurs de MP3 ont longtemps été une population de pères de famille (prix de l’engin…) plutôt en retenue dans leur conduite. Je ne suis pas d’accord pour dire que les comportements des MP3 sont plus dangereux. On voit beaucoup de MP3, c’est vrai, ça peut expliquer cette impression, mais proportionnellement, je ne les trouve pas plus dangereux que d’autres. Je ne dirai pas la même chose des TMax ou des café-racers…

    Je peux parler de ma propre expérience du MP3 (certes un 250, pas un 500) comparée à celle de mes précédents scooter125 (le Scarabeo, machine aux grandes roues réputée pour sa tenue de route), et à celle – même courte – de mes cours de permis A : le freinage, même s’il ne vaut pas celui d’une « vraie » moto , est bien meilleur que celui de la plupart des 125 (deux roues, deux disques). Probablement un peu juste pour la puissance et le poids du 500 mais bien suffisant pour le 250. Tenue de route impeccable : sur passages piétons, plaques d’égout, en virage (attention toutefois à la vitesse excessive qui déporte). J’ai réussi à faire 15 kms sur l’A86 avec le pneu avant gauche à plat sans difficulté aucune et avec un contrôle surprenant du véhicule (pas à 110 km/h évidemment) . Donc globalement un engin qui tient les promesses affichées sur cet aspect là.

    Les vrais paramètres sont le comportement puis l’expérience.

    Je me suis mis au scooter relativement tardivement, excédé par mes temps de transport et les grèves, « anti-caisse » en ville, après mes 30 ans, avec deux gosses, je n’ai jamais été fana de vitesse et de puissance sur la route, je n’ai jamais vraiment eu besoin de plus de puissance qu’un 125 (ou 250 en MP3 qui équivaut à un bon 125 type X-Max en 2 roues), même si je pense qu’un peu plus de puissance et de vitesse me rendraient la vie plus agréables les rares fois où je dois fréquenter une voie à 110 ou 130 km/h, je n’ai jamais provoqué d’accident, je ne suis jamais tombé (même lorsque cette voiture m’a coupé la route et que je me suis aplati sur elle, fémur, côtes et bras cassés). Je prends le temps de connaître mes engins, je ne les surestime pas, je ne me surestime pas, je ne sous-estime pas les comportements des autres conducteurs, souvent m’enfoutistes (téléphone, pas de clignotant, alcool, vitesse,…), qu’ils soient 2, 3, 4, 6 ou 8 roues. Et surtout j’ai bien compris qu’à partir d’un certain seuil, les quelques km/h gagnés ne valaient rien face aux risques encourus, même après 100 000 kms.

    Maintenant je suis d’accord avec le titre du post : je pense que le marketing Piaggio (ce côté mécano-beauf que l’on retrouve souvent dès que l’on vante les mérites d’une bagnole ou d’une moto)et les excellentes prestations du MP3 peuvent donner une certaine illusion sécuritaire à l’esprit mal préparé et un peu trop excité par les « vroum-vroum » rauques. Or le MP3 reste bien un « deux-roues »…

  12. Fontaine

    Bonjour à tous

    Vraiment, c’est une caricature, entre les passionnés qui souhaitent la fin du scooter trois roues et les adeptes qui devraient aussi se poser la question d’être ou pas suffisamment outillés techniquement pour conduire un trois ou deux roues, vous devriez tous revoir votre code, aller faire un recyclage de conduite avec un pro d’une journée pour réapprendre les fondamentaux quand on en éprouve la nécessité ! nous en avons tous besoins, il y a forcément des évolutions sur les panneaux, les techniques pour conduire etc.. Ce blabla pour savoir qui est le meilleur conducteur est dépassé, comme la vitesse de certain dans les embouteillages de grandes villes ou pas et qui au passage ont le permis A3 !!! si, vous souhaitez une évolution Messieurs les pilotes, il faudra donner l’exemple, et là pour le coup les habitudes changeront des moins bons, nous devons tous nous contrôler, cela est inévitable, nous serons alors écoutés, respectés et respectables.
    Il n’y a pas une vérité mais des vérités.

  13. Bruno

    Bonsoir et désolé pour le déterrage du sujet.

    Je trouve globalement les interventions pertinente à commencer par le sujet de l’auteur.
    Ancien motard, je suis passé au MP3 500 car en ville je trouve beaucoup plus pratique que de passer les vitesses etc… au moins là on ne fatigue pas et on est plus reposé je trouve.

    Toutefois, comme je l’ai dit, ancien motard sur gros cube donc oui la pratique, l’expérience, l’anticipation et la réaction aux situations d’urgence sont des éléments important, au même titre que « le regard », voir décisifs pour maîtriser la machine.
    Il est vrai que pas mal de conducteurs automobiles sont passés à la trottinette survitaminée et, cela m’inquiète également ce discours « sécuritaire » qui est une aberration mais qui « chante » bien dans l’oreille de certains.

    Certe maintenant il faut une formation de 7 heures, mais qu’est ce que 7 heures pour appréhender les rudiments du « pilotage », car malgré la sécurité que peut offrir un MP3 (plus facile sur les zébras et plaques d’égouts avec ses 2 roues avant, excellent freinage avec depuis peu l’abs etc..) cela reste un engin qu’il faut savoir « piloter » à commencer par les virages, les prises d’angle, le regard en courbe etc…

    Ce qui serait interessant c’est d’avoir les statistiques d’accidents de MP3 vs motos conventionnelles, donc pilotées par des « vrais » motards.

    Vaste débat qui mérite d’être posé pour une meilleure prise de conscience collective.
    Cordialement

  14. sylvie riffault

    alors que je cherchais une solution pour dépanner mon mp3 bloqué je tombe sur votre discussion fort intéressante je ne suis pas sur paris mais quand j’y monte (en train) je suis affolée par le nombre de « 2roues » et parfois j’ai peur pour eux … je suis dans une petite ville mis a part la conduite musclée de mon solex quand j’étais ado je roule en 2 roues depuis 22ans d’abord 50 et ensuite skyliner skycruiser (xmax 125) j’avais vraiment envie d’avoir plus de punch et je n’avais ni l’argent ni le courage de passer le permis A … en plus apres avoir fait une magnifique glissade dans un rond point sur une belle flaque d’huile (pied brulé cote cassée ) je ne sais pas comment cela s’est passé la police s’étant occupé de tout j’ai été entièrement prise en charge et 2 ans apres l’accident j’ai touché un pactole pour tous les ennuis causés (mon pied bien sùr ) c’est avec cet argent que je me suis acheté mon MP 3 j’ai été pendant longtemps tres deçue par les sensations et en plus par rapport au skycruiser je le trouvais très laid mais effectivement je ne mesentais pas du tout en sécurité sur route les 2 roues bougent le vent s’infiltre au milieu je me suis fait pas mal de peurs et quand vous le bloquez pour rouler a coté (dans les chemins pour cueillir des figues ..il rebondit d’une roue sur l’autre et …tombe hors seule je suis incapable de le soulever les gens s’imaginent que parce qu’il a 3 roues il est plus stable ils n’ont pas vraiment compris le principe depuis 5 ans je m’y suis habitué j’ai meme regretté de ne pouvoir avoir le 500 je me régale avec mais c’est vrai je conduisais un 2 roues depuis 18 ans quand je l’ai eu (je n’ai d’ailleurs pas passé la formation …dispensée par mon assureur ) mais je vois des gens de plus de 60 ans n’ayant jamis roulé en 2 roues et arriver avec leur mp3 pour faire les cacous sur les routes des plages en short et debardeur !!! le jour où ils tombent ils feront comme nous ils porteront au moins un jean’s et un cuir !!!! mais j’ai pas mal de connaissances sur grosses motos qui font beaucoup de betises et pas mal aussi qui se sont tués sur leur engin car les fadas passent aussi le permis A et que la vitesse c’est grisant … bonne continuation sur vos engins moi des que j’ai pu débloqué mon frein je repartirai faire mes courses et sur les plages avec mon 3 roues !! le plus longtemps possible

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>