2013 : l’année de l’airbag moto ?

Pour faire suite à l’article précédent sur la nécessité de se protéger le cou contre les mouvements excessifs en cas de chute, voici une réflexion sur  l’airbag moto.

joe-bar-team-101

Il semble qu’il y ait une prise de conscience, et même si la norme européenne EN1621-4 de standardisation du produit n’est pas finalisée, cela ne saurait être une raison valable pour ne pas s’équiper, d’ores-et-déjà.

État des lieux des obligations de protection à deux-roues

Puisqu’une image vaut mieux qu’un long discours, voici, si l’on s’en tient strictement à la législation, la manière dont il est autorisé de rouler aujourd’hui en France :

Sans-protection

Les gants ne sont même pas obligatoires ! Cela m’avait d’ailleurs vraiment surpris quand j’ai passé le Permis A : l’inspectrice a été très critique sur mon casque, vérifiant l’étiquette intérieure, notant précisément si j’avais bien installé les dispositifs réfléchissants sur les tempes, le front… Et elle n’avait même pas regardé mes gants, ni même mon blouson, et encore moins mes chaussures… Sans doute qu’elle y a quand même jeté un coup d’œil à titre personnel, sans m’en faire la remarque. Elle était motarde !

Principe de fonctionnement de l’airbag moto

L’airbag moto a plusieurs fonctions :

  • protéger le cou des hyper-mouvements (hyper-flexion, hyper-extension…)
  • protéger le dos et le torse des chocs localisés et des glissades

airbag-presentation-024

L’airbag moto divise par deux environ l’angle autorisé de la tête, ce qui, on l’espère, évite les déplacements de vertèbres et les lésions de la moelle épinière.

Des témoignages de motards accidentés : édifiant !

Je vous invite à lire cette page du site gouvernemental de Sécurité Routière. C’est édifiant… Bien sûr on pourrait dire « ce sont des faux témoignages », « c’est le lobby industriel »… mais tout de même, compte-tenu du principe de fonctionnement de l’airbag moto, toutes les histoires relatées me paraissent intéressantes et, clairement, tout à fait plausibles.

A titre personnel, je suis convaincu par ces témoignages, même si je pense que l’on joue un peu avec la peur.

Les deux technologies d’airbag moto : avec câble ou sans-fil

On estime qu’idéalement, l’airbag doit se gonfler en moins de 100 ms pour être véritablement efficace.

Effectivement, calculons ce que 100 ms représente en terme de distance parcourue par un corps se déplaçant à 50 km/h.

  • Conversion des Km/h en m/s :

50 Km/h = 50 * (1000/3600) m/s
50 Km/h = 13.88 m/s

Traduction : à 50 Km/h, chaque seconde, nous parcourons 13.88 m !

  • Distance parcourue en 100 ms (0.1s) :

13.88 * 0.1 = 1.388 m

Donc : un airbag qui se gonfle en 100 ms laisse le corps éjecté de la moto sans protection pendant 1.39 m, ce qui, malheureusement, pourrait être considéré comme trop. Pourtant, à titre de comparaison, un clignement d’œil se fait en 150 ms.

Ainsi, la durée de déclenchement est un facteur critique et est un argument de vente : il faut chercher à la minimiser afin que dès qu’il y a choc, il y ait protection.

gilet-airbag-moto-hit-air-demo

Les deux technologies existantes sont :

  • Le câble d’arrimage à la moto : de la même manière que l’on s’attache en voiture, il faut d’attacher au cadre de sa moto avant chaque départ (et ne pas oublier de se détacher à l’arrivée…). La force d’une éjection tire sur le câble et ouvre la bonbonne de gaz.
  • La technologie sans fil : elle offre les meilleurs temps de réponse, grâce aux accéléromètres qui détectent en un rien de temps que quelque chose « ne va pas »… Cependant, c’est très cher, nécessite de l’électricité, une installation ad-hoc sur la moto, et on doit faire confiance aux systèmes électroniques pour le déclenchement.

Comment l’airbag moto impacte notre quotidien

Il existe quelques inconvénients d’ordre pratique à l’airbag moto, qu’il soit sous forme d’un gilet ou intégré dans un blouson.

L’inconvénient majeur est sans doute l’impossibilité de porter un sac à dos : c’est interdit. En cas de déclenchement, le sac va forcer sur l’airbag et étouffer complètement le fonctionnement.

Ceci dit, il est vrai que porter un sac à dos à moto n’est de toute façon pas une bonne idée. En cas de glissade il peut faire beaucoup de mal en s’accrochant à d’autres véhicules ou à du mobilier urbain. Son contenu peut également être dangereux pour la colonne vertébrale en cas de chute sur le dos.

Les airbags sous forme de blouson imposent de n’utiliser que ce modèle de protection, et toute l’année. Les gilets sont donc plus adaptés à une utilisation sur le long terme : on peut les enfiler par dessus n’importe quel blouson, cuir, textile, été ou hiver.

Mais le gilet est plutôt moche, n’a pas de poche, et masque le beau Perfecto de moto que l’on a acheté plus tôt…

Le marché actuel des airbags moto

Je vous invite à consulter cette page de l’Équipement.fr qui est bien faite avec des essais complets les airbags moto du marché.

On voit que les grands équipementiers moto en proposent un ou plusieurs modèles. Les prix varient entre 300€ et 2000€…

Le marché est encore très diversifié, et il n’y a pas de modèle standard. La norme européenne EN1621-4 n’est pas encore finalisée, et on le comprend : c’est très difficile de mettre tout le monde d’accord sur des standard d’un produit aussi technique.

Pour rappel, la norme EN1621 est divisée en plusieurs « parties » :

  • EN1621-1 → Les protections des articulations (les coques genoux, coudes, etc…)
  • EN1621-2 → Les dorsales
  • EN1621-3 → Les plaques thoraciques

La quatrième partie, EN1621-4, sera donc consacrée aux airbags moto. Elle définira les minimum requis en terme de durée de déclenchement, de résistance à l’abrasion, etc.. 

A noter : d’autres normes existent pour les gants, bottes, blousons, pantalons…

Finalement, mon choix sera pour Helite Airnest

L’Helite Airnest me parait être le meilleur choix.

  • léger
  • aéré
  • très bonne protection, a priori
  • rapide au déclenchement (90ms)
  • permet l’utilisation toute l’année et avec tous mes blousons actuels
  • prix abordable (- de 500€)
  • 10 années d’expérience en airbag moto du constructeur
  • pas d’installation sur la moto, ou très peu (une sangle)
  • pas d’électronique, pas d’électricité à installer
  • on peut l’utiliser d’une moto à l’autre sans souci

Bien sûr les Bering et autres équipementiers qui ont opté pour le tout électronique font plus « modernes », mais les produits sont très chers, on doit adapter sa moto en installant les capteurs de chute, il faut faire attention à ce que le gilet soit bien alimenté en électricité (batteries)… Finalement, j’y vois beaucoup de contraintes à ces systèmes électroniques. 

Voici une vidéo de l’airbag Helite Airnest :

Et une compilation de crash-test (avec de vrais motards !) de cet airbag :

Conclusion

Je crois que même si la norme européenne n’est pas terminée, le marché de l’airbag moto a atteint une certaine maturité : Helite fabrique depuis 10 ans des airbags, par exemple.

Cet équipement reste relativement nouveau, peu intégré dans l’esprit des gens et il est encore difficile à trouver en magasin. Mais cela vient, doucement mais sûrement.

Je vais commander un Hélite Airnest, et vous en ferai une critique d’ici quelques temps.

Mise à jour Juillet 2014 : j’ai acheté mon Airbag moto Bering !

12 commentaires

  1. L'Équipement.fr

    Bonjour et merci pour le lien ainsi que la vidéo. Si l’airbag en est à ses balbutiements depuis 10 ans, il est encore largement à perfectionner.
    Nous allons publier dans les jours qui viennent un dossier sur des points assez noirs, forcément laissés dans l’ombre par les fabricants.

    • PELLOQUIN P

      en info d’usage en 2005 d’un blouson air Bag à câble de type Doupeux&Gaubert acheté chez MAXXESS Clermont FD , sur choc frontal à 40km/h le lien s’est arraché et il n’y a pas eu de déclenchement je suis tombé sur le dos 3 m plus loin sur le dos sans aucune protection donc!!! avoir des coques dos coudes torse est nécessaire.
      J’ai arrêté la moto après ce 2 ème accident ayant épaule et dos douloureuses plusieurs ANNEES durant.

  2. Roadium.fr

    Article bien sympa ! Je me tate aussi. C’est vrai que c’est pas mal.

    J’ai hâte de lire ton retour sur ce manteau car malheureusement à part le helite qui est discret, c’est difficile d’avoir un système de protection efficace et esthétique…

  3. Nico.M

    Salut,

    Ayant moi aussi regardé les Airbags moto, j’ai fini pas investir dans l’airbag sans fil Dainese D-Air Street… Alors effectivement ce n’est pas le même prix qu’un blouson ou un gilet Airbag de type mécanique.. Mais la glissade d’un scooter devant moi sur le périphérique a fini par me convaincre ; Dans ce cas précis et comme dans pleins d’autres cas, un airbag mécanique n’aurait pas déclenché…

    Pour info : Le kit moto + le gilet + l’installation est facturé : 1200€

    Mon installation date d’hier, je vais essayer de prendre des photos et/ ou vidéo pour vous montrer le produit installé…

    Nico

  4. L'Équipement.fr

    Pour info, en plus d’un essai du nouveau gilet filaire Allshot AIRV1, nous allons surtout tester très bientôt le gilet airbag électronique Bering dans sa dernière version, le Protect’Air. Jeudi 12 septembre, nous serons donc avec les ingénieurs et techniciens Bering. Si vous avez des questions, posez-les dans l’espace dédié sous notre article. On regroupe ainsi les questions pour pouvoir faire le relais entre les utilisateurs et le fabricant.
    http://www.lequipement.fr/info/712/Airbag-electronique-Bering-Protect-Air-Des-questions

    • Christophe

      Bonjour,
      moi je voudrais faire d’un pierre 2 coups et utiliser mon gilet très aéré en équitation également cela vous semble-t-il possible ? Bien-sur en utilisant une version a déclenchement mécanique.
      J’avoue avoir un mal fou a faire un choix et les essais récents sont rare ou alors je n’arrive pas a les trouver… :)
      Merci de vos options
      Christophe

  5. Alain Bouchet

    Certes, les airbags à déclenchement électronique sont ( trop ) chers, mais les airbags à câble se déclenchent trop tard dans certains cas, en particulier en cas de choc sur des obstacles frontaux élevés, ce que certaines vidéos et certains sites montrent ou expliquent très bien : voiture percutée au niveau des portières, camionnette ou camion percuté latéralement ou par derrière, mur, etc…En effet, la tête heurte l’obstacle AVANT le déclenchement de l’airbag à câble ou le gonflement complet de l’airbag. Moralité : je vais offrir à ma douce un airbag à capteur électronique pour son scooter et moi de même pour ma moto.
    De plus, ces airbags à capteurs électroniques se déclenchent en cas de glissades même si on est pris sous la moto!
    Après plus de 30 années de pratique du deux-roues motorisé ( 125 cc, 650 cc, 1000 cc, 1200 cc, 1250 cc ) et près de 200 000 km sans accident mais avec deux belles frayeurs, je vais jouer la sécurité : j’ai failli me faire percuter par l’arrière deux fois à des feux rouges et je n’ai dû mon salut
    1°) qu’à un réflexe qui m’a fait démarrer ( au rouge ) la première fois en entendant le crissement des pneus juste derrière moi
    2°) qu’au fait d’avoir positionné ma moto à gauche de la voie de droite, le long de l’axe médian, avant de tourner à gauche, ce qui a permis à un poids lourd en perdition de « griller » le feu en passant à ma droite…
    Or les airbags fonctionnent aussi pour les chocs par l’arrière!
    Par contre j’hésite entre Bering et Dainese et là, vraiment je ne sais pas qui privilégier!

  6. Luc

    ATTENTION! J’ai opte pour Bering, parce qu’a la demo, le gilet Helite n’a simplement pas fonctionne! Le percuteur etait grippe.
    Apres une petite enquete, etant a l’air libre, le percuteur peut se gripper en seulement quelques averses. Regraissage obligatoire regulierement!

    Mon retour sur Helite et Bering (Celui que je porte finalement aujourd’hui).
    Bering:
    + Bonne detection des glissades
    + Ouverture rapide
    + Pas de contrainte a la conduite
    + Bonne protection
    – Montage obligatoire
    – Batteries a changer tous les six mois
    – Cher

    Helite:
    + Facile a monter
    + Tres bonne couverture du corps
    + Pas cher
    – Effet parachute
    – Declenchement un peu lent
    – Contrainte a la conduite (Du a la corde)
    – Mauvaise detection des glissades
    – Percuteur a l’air libre => Corrosion

  7. Philippe

    Bonjour,
    J’hésite aussi à m’équiper d’un airbag sans fil Dainese, cependant j’aimerais savoir si il est possible de l’utiliser sous une veste de moto, car esthétiquement parlant on ne peut pas dire qu’ils soient très beau, et face à des clients une veste serait mieux.
    Merci d’avance pour vos réponse  et bonne journée ^^

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>