Les Roadbooks moto : principe et comparatif (1/2)

La balade à moto, seul ou en groupe, fait partie de l’univers motard : le plaisir de rouler, découvrir le paysage, et profiter des belles nationales et départementales françaises… Quoi de plus naturel que de vouloir les partager avec ses amis ?

logo google maps

Voici donc un tour d’horizon des Roadbooks moto, avec en préambule un rappel du principe de fonctionnement. C’est d’ailleurs l’occasion de constater que l’offre est assez fournie ! Plus d’excuse pour laisser sa moto au garage…

Je découpe cet article en deux parties : dans cette première, on survole le sujet avec quelques principes et les grands acteurs du secteur. Dans la seconde, on étudiera précisément deux sites web proposant des Roadbooks moto, qui ont retenu mon attention.

Qu’est ce qu’un roadbook moto ?

Un roadbook est un carnet de route, ou carnet de voyage, qui trace un trajet : l’itinéraire, les points d’intérêt, des photographies, des souvenirs ou anecdotes… Historiquement, cela se faisait d’une jolie manière, sur un petit cahier dédié.

carnet de voyage

Dans sa version informatisée, un roadbook peut se présenter sous différentes formes, de manière schématique ou bien sur une carte interactive :

roadbook

Un roadbook moto va donc être un itinéraire documenté, orienté moto : à savoir plutôt des trajets touristiques, à travers les campagnes, les villages et le plus loin possible des autoroutes. Retrouver, en quelque sorte, le plaisir de conduire.

Google Maps , partenaire des développeurs web

Évidemment, relativement à l’image ci-dessus, la carte interactive est la façon la plus conviviale et intuitive d’aborder un roadbook. Google Maps a permis de démocratiser massivement la technologie de la cartographie en ligne : chacun connait la précision des cartes Google et la rapidité de calcul des itinéraires.

Google Maps, de part ses performances et son exposition, aura fait du mal aux applications de cartographie historiques, notamment Mappy et Viamichelin (quoique celles-ci se sont bien modernisées dernièrement et redeviennent attractives).

De plus, en s’ouvrant aux Développeurs via un kit d’API et une riche documentation, Google Maps a assis encore plus sa position dominante. Des interfaces plus ou moins évoluées sont apparues, notamment en offrant une dimension 2.0, c’est à dire une couche sociale : chacun peut créer des itinéraires, enrichir des existants, les commenter et les partager.

Cette surcouche est l’essence même des Roadbooks on-line pour motards.

Voici un schéma du principe de fonctionnement de ces sites web :

principes roadbooks online

Le site se connecte en permanence aux bases de données Google Maps via un jeu d’interfaces web. Il y ajoute une interface graphique, une gestion des utilisateurs (comptes personnels, profils, e-mailing…) et un moteur 2.0 (interactions entre les utilisateurs).

Mais, avant cela, quelques exemples de sites de roadbooks classiques

Ici, point d’interactions 2.0, l’information est du genre « top-down ». On prend l’information telle qu’elle est, sans possibilité de collaborer. Voici un aperçu de quelques ouvrages et sites web proposant des balades à moto. La liste est non-exhaustive, car ce n’est pas l’objectif de cet article.

Le guide Michelin : 96 virées à moto (Lien)

Je possède le bouquin. Il est très bien fait, agréable à lire.
Les balades sont clairement décrites et l’on sent qu’elles ont été testées par des journalistes motards.

Le site web permet de télécharger des résumés en *.pdf, et les fichiers itinéraire pour charger les GPS TomTom et Garmin.

 

Les roadbooks Motomag (Lien)

Les roadbooks proposés accompagnent les numéros hors-séries, et sont au format « Tripy » donc assez bruts de décoffrage en terme de présentation. On trouve également les fichiers nécessaires aux chargements des GPS.

L’Auvergne à moto (Lien)

Je dois dire que ce site est particulièrement réussi et attractif. Les balades sont claires, joliment documentées, et comme d’habitude les fichiers pour GPS sont présents. Et tout cela gratuitement. Il est proposé des solutions d’hébergement, des parcours guidés… Très intéressant ! Mais, comme l’indique le titre, le périmètre des balades n’est que l’Auvergne.

Sunny Ride Experience (lien)

Même principe que pour l’Auvergne à moto, on est ici en présence d’un intermédiaire entre les motards et des prestataires capables d’assurer l’accueil des touristes à deux-roues ! Les balades sont largement décrites et les points de danger sont signalés. Et là encore, on peut télécharger les données pour GPS…

Le site Marc et Carine (Lien)

Il s’agit d’un site personnel de « simples touristes à moto », Marc et Carine. Ils sont Belges, mais proposent des itinéraires dans toute la France, en plus de ceux effectués en Belgique. L’interface est assez vieillotte, mais complète.

Il en existe bien d’autres… qui se ressemblent ! Des passionnés de moto partagent leurs expéditions à deux-roues et les exposent, les racontent. Tout cela est bien sympathique, mais cela manque cruellement de renouveau et d’interactivité. En outre, les sites sont souvent très chargés : il y a des rubriques, des sous-rubriques, des forums de discussions, beaucoup (trop) de sujets sont évoqués…

A noter qu’il existe en marge de cela des véritables agences de voyages à moto : par exemple, le site Itinéraires évasion. Mais l’on s’éloigne du simple site de roadbooks moto car il s’agit de voyages organisés dans lesquels les motards sont pris en charge. Cela est évidemment payant.

Les roadbooks 2.0, cette fois c’est vous qui bossez !

Avec ceux-là, l’information est partagée et enrichie de façon collaborative, à la manière dont je l’expliquais plus haut (paragraphe sur Google Maps). En outre, les possibilités d’ouverture sur les plateformes sociales sont nombreuses : Facebook, Twitter, Google+, …

 Moto-trip.com (Lien)

Très bien référencé sur Google vu qu’il est numéro 2 en première page lorsque l’on tape les mots clés « roadbook moto », le site propose un contenu dont ce sont ses propres utilisateurs qui le créent, jours après jours. Ainsi, on peut voir des parcours à moto dans toute la France et, si l’on veut ajouter le sien, il faut s’inscrire et se mettre à travailler ! J’entends par là que l’on est actif sur ce site : c’est la qualité de ce que l’on saisit dans Moto-trip qui fait la qualité et l’intérêt du site web. De la même manière, organiser une balade est possible, « en quelques clics ».

logo roadium

Roadium.fr (Lien)

Bis repetita par rapport à la description précédente à propos de moto-trip.com. Le site est une plateforme communautaire permettant la création de balades à moto, et d’organiser des sorties à plusieurs. Tout un chacun peut s’inscrire et plancher sur sa balade : la créer, l’enrichir de points d’intérêts et la soumettre à la communauté.

logo baladamoto

Baladamoto.fr (Lien)

Même principes ! Sauf qu’avec celui ci vous ne pourrez pas organiser de sorties. En revanche ce site se différencie par la présence d’un forum plutôt actif vu le nombre de sujets et une partie « technique » présentant des articles concernant la moto et sa pratique.

Conclusion

Que ferait-on aujourd’hui sans Internet ? Plus grand chose. C’est encore un exemple pertinent de l’intérêt de ce réseau : lier, échanger, partager.

Les balades à moto, de part leurs dimensions sociale et communautaire, sont un parfait sujet d’étude pour créer des sites web dédiés.

On a vu que grâce à la puissance et l’ouverture de Google Maps, les développeurs Web n’avaient pas à se soucier de la partie cartographique pure, leur laissant donc du temps pour créer des interfaces utilisateurs intuitives et exploitant pleinement les fonctionnalités dites 2.0, bien adaptées à la gestion d’une communauté partageant une même activité.

Deux sites proposant des Roadbooks m’ont interpellé : Moto-Trip.com et Roadium.fr. Tous deux sont véritablement des plateformes communautaires et sociales qui se différencient nettement des sites Web classiques. Je vous propose, dans un nouvel article dédié à venir, de les comparer et de les tester.

A SUIVRE : COMPARATIF MOTO-TRIP.COM et ROADIUM.FR

6 commentaires

  1. Benjamin

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Quand penses-tu publier ton comparatif entre Roadium et d’autres services. Nous avons hâte de découvrir ton retour d’expérience qui apportera, je l’espère de nouveaux éléments permettant de perfectionner au mieux notre service pour le rendre plus proche des attentes des motards.
    A bientôt
    Benjamin

      • Benjamin

        Pas de problème.
        N’hésites surtout pas à prendre contact avec moi si tu as besoins d’informations complémentaires nécessaires à la rédaction de ton article.
        A bientôt sur Roadium je l’èspère

  2. Freedy

    Bonsoir Thomas,
    Félicitation pour tes articles. Vivement les prochains.
    Pour information, baladamoto.fr dispose maintenant d’un planificateur de sorties.
    A bientôt,
    Freedy

  3. Max15

    Très bel article et description d’un Roadbook.
    Un nouveau site roadbookmoto.fr permet tracer votre itinéraire et de générer automatiquement des roadbooks. Vous pouvez ensuite les imprimer et les partager.

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Powered by sweet Captcha