Test graisse chaîne moto IPONE SPRAY CHAIN : la super glue

Exception faite pour les motos équipées d’un cardan, le motard doit s’acquitter d’une corvée fréquente : le graissage de sa chaine. On estime qu’il faut faire cette opération tous les 500 Km environ, ce rythme de graissage dépendant bien entendu des conditions dans lesquelles on roule.

Étant plutôt un gros rouleur (1000Km/mois), j’ai testé divers produits pour le graissage de ma chaine. J’en ai retenu un : le SPRAY CHAIN d’Ipone. Je vous le présente aujourd’hui et, comme souvent sur ce blog, vous en donne un avis après plusieurs milliers de kilomètres d’utilisation.

spray chain ipone

Présentation

Le Spray Chain est conçu et fabriqué par la marque française IPONE, spécialisée dans les lubrifiants pour deux-roues. Il fait partie de toute une gamme de sprays pour nettoyer, lubrifier, protéger, etc, son deux-roues. Une gamme à découvrir !

Le Spray Chain Ipone se présente sous forme d’une bombe aérosol de grand format (750 mL), permettant une utilisation sur une très longue période…

photo 1

Utilisation

Une des grandes particularité du Spray Chain d’Ipone est d’être extrêmement collant. Il est absolument nécessaire de bien protéger sa moto (et le sol) des projections de cette graisse car il est très délicat de l’enlever une fois sèche ! Le produit est hydrophobe et vraiment difficile à nettoyer.

spray chain ipone
Un carton pour protéger le pneu : protection parfaite !

L’avantage de cette présentation en bombe aérosol est de mettre le produit sous pression pour une utilisation facile. Et c’est le cas ! Comme vous le voyez sur la photo ci-dessous, le jet est étroit et facile à contrôler…

spray chain ipone moto

La chaine se colore de blanc au fur et à mesure que l’on applique le produit. C’est donc on-ne-peut-plus facile de savoir où l’on a commencé à graisser et ce qu’il reste à faire ! (ce n’est pas aussi simple avec les graisses transparentes…)

La graisse projetée sur la chaine est comme « effervescente » : elle mousse un petit peu puis pénètre dans tous les recoins et interstices de la chaine. C’est remarquablement efficace.

ipone spray chain moto

En quelques minutes et sans gros effort, la chaine de notre moto est complètement recouverte de cette graisse.

Il est très important ensuite de la laisser sécher quelques heures. Comme elle est très collante, elle adhère fortement à la chaine et l’enveloppe d’une couche protectrice.

versys kawasaki
Opération terminée pour le graissage de ma chaine ! (moto : Kawasaki Versys 650)

Longévité du Spray Chain

La longévité de cette graisse pour chaine de moto est incroyable. Regardez ci-dessous cette photo. Elle montre l’état de ma chaine après 750 Km d’utilisation !

spray chain moto ipone

On voit encore distinctement des amas de graisse au niveau des roulements de la chaine. Et bien entendu, aucune trace de rouille. La chaine est réellement protégée.

Ainsi, je graisse ma chaine tous les 1000 Km environ. En dessous de ce kilométrage, c’est inutile, la chaine est encore luisante de graisse. C’est très confortable de ne pas devoir graisser sa chaine tous les 500 Km quand on roule beaucoup…

Sachez également que je lave systématiquement ma moto dans des centres de lavage haute-pression (Eléphant Bleu, OKi, etc…). Je n’hésite pas à envoyer le jet d’eau savonneuse sur ma chaine. Le Spray Chain résiste sans souci à ce traitement de torture !…

Conclusion

Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas entretenir la chaine de votre moto ! :)

Le Spray Chain d’Ipone est vraiment facile d’utilisation :

  • couleur blanche de la graisse qui aide à se repérer
  • un seul passage suffit : la graisse pénètre dans les maillons de la chaine
  • extra-collante, donc extra-longévité !
  • résistance aux lavages haut-pression

Bref, vous l’aurez compris, je suis satisfait et recommande le Spray Chain Ipone !

 

16 commentaires

  1. uRock

    Utilisateur de cette graisse Ipone, je la recommande aussi ! Mais, si vous êtes pressé et que vous n’avez rien sous la main, un bon vieux WD40 fait aussi bien l’affaire 😉

  2. Gilles Lalande

    Le pire ennemi d’une chaine c’est la poussière, elle absorbe les lubrifiants et laisse la chaine au sec. Le CD-1000 de Prolab est un lubrifiant qui ne laisse aucun résidu collant, c’est le meilleur lubrifiant à chaine qui existe sur le marché. Je connais de entreprises de karting qui double la vie des chaines avec le CD-1000.

  3. Doudou

    Bonjour à tous, au passage un grand bravo pour ce site très intéressant.
    Je me permets d’intervenir car 2 points m’interpellent: le fait que cette graisse soit « extra collante » peut être un atout mais aussi et surtout un gros inconvénient ! en effet, en terrain plus poussiéreux (chemin par exemple), toutes les saletés se verront offrir une promenade gratuite…j’imagine l’état de la chaine après un passage dans un chemin très sec ……ou sableux….aie !
    Autre point: le WD40 est à proscrire pour l’entretien des chaines. Très bon produit, mais pas dans tous les usages.
    On peut l’utiliser sur nos chaines mais de manière particulière, et surtout sans en abuser.
    Pourquoi déconseillé ? car l’emploi de wd40 va lentement mais surement détruire les joints toriques dont est composé la chaine, ce qui aura pour effet de réduire le temps de vie de cette chaine.
    Perso, je graisse ma chaine (avec la graisse Elf), puis je passe un chiffon imbibé de wd40 sur le coté extérieur des maillons. Jamais de pulvérisation directe sur la chaine avec le wd40.
    En faisant cela, la saleté ne peut plus adhérer sur ces maillons et ceux ci sont quand même lubrifiés, le tout sans incidence sur les joints toriques car je ne vaporise pas la chaine avec le wd40.
    Résultat: une chaine propre et bien protégée.
    Ma dernière en fonction était une chaine sur un 1250 à presque 40000 kilomètres. Chaine d’origine bien sur, et encore tout à fait fonctionnelle.
    Fréquence de graissage: de 300 à 700 kms,selon météo bien sur.
    En espérant avoir été assez clair, salutations motardes.

      • Doudou

        C’est toute la problématique d’une bonne graisse pour chaine de moto: faut qu’elle colle assez pour ne pas se retrouver sur la jante au bout de 500 mètres….et pas de trop pour ne pas être un aimant à saleté….compliqué la vie !
        Cela dit, chacun a sa méthode d’entretien, l’essentiel étant de réussir à optimiser la durée de vie du kit chaine.

  4. gilles

    Bonjour à tous je suis tout à fait d »accord pour le WD40 et les joints torique, pour ma part j’utilisais la graisse blanche IPONE j’ai voulu changer et pris une graisse noir un peu liquide qui ma dégueulassé la jante et tout l’arrière de la moto avec les projection, donc j’ai repris le spray IPONE .

  5. yoyo

    Une seule chose à dire:
    Mon dernier kit chaîne a été exclusivement entretenu à l’IPONE. Je l’ai changé au bout de 46000km et il n’était même pas à bout.
    Conclusion: je recommande chaudement.

    • Obeone2264

      Salut à tous, j’utilise une graisse blanche comme la Ipone et j’essuis toujours la chaine extérieure aprés graissage. Pour nettoyer les résidus sur gantes et autre je prends du pétrole désaromatisé.

  6. Jérôme

    Merci pour vos retours d’expériences sur ce produit. Une question complémentaire : nettoyez vous la chaîne avant regraissage avec la ipone, ou graissez vous par dessus ?

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>